www.athle.fr
Accueil
SITE OFFICIEL
athletic club secteur monistrol
Actualités
PHILIPPE PROST 4e du championnat de France de Trail long dimanche au Mont Dore
Commentez cette actualité
27 Septembre 2015 - Jean-Paul Gallot
PHILIPPE PROST 4e du championnat de France de Trail long dimanche au Mont Dore

Arrivé au Mont Dore vendredi soir, pour disputer dimanche matin les championnats de France de trail long, Philippe Prost a passé un samedi bien tranquille. Petit footing matinal avec Cédric Fournel pour reconnaître le départ de la course du dimanche.  Puis il a suivi la course de son épouse Myriam engagée en individuelle hors championnat.

Myriam a adoré la Dorée

Myriam s'est affrontée à la Dorée Trail, 11 Km, D+ 550 m, son tout premier trail. Malgré son inexpérience pour aborder les descentes techniques inconnues pour elle, Myriam  a réussi une bonne mise en trail. Elle se classe 191e sur 350, soit environ à la moitié des arrivants, un classement plus que respectable pour une néophyte. Très contente de sa course, Myriam a adoré la Dorée.

Ne se jugeant pas prête par manque d'entraînement, Cindy Fournel n'a finalement pas pris le départ du parcours de 18 Km sur lequel elle s'était inscrite.

Dimanche matin, driiiing ! réveil à 3H15 pour manger un petit gâteau énergétique (gâteau sport), l'en-cas indispensable et digeste pour compléter le réservoir à glycogène et  débuter la course avec assez de forces. Un peu de thé pour faire glisser ça, et rendez-vous à 5H30 sur la ligne de départ. Un petit 7°C au thermomètre qui ne s'était pas forcé pour grimper, comme prévu par les services météo. Un ressenti à 5°C, surtout sur la chaîne des puys où le vent du Nord s'appliquait à bien pincer les peaux, un profil assassin : les ingrédients pour l'aventure son bien là.

Coupe-vent obligatoire

Prudents, les organisateurs, pas vraiment chauds pour une hypothermie des concurrents,  ont obligé les participants à se munir d'un coupe-vent. Vêtu d'un T-shirt avec le maillot du club par dessus, des manchettes pour se protéger les bras, des gants a gardés jusqu'au 20e kilomètre et un bandeau pour les oreilles, notre expérimenté trailer a transporté son coupe-vent sans jamais le porter car une fois dans l'effort, le coupe-vent ne s'est pas avéré nécessaire.

À 5H30, parmi les 800 compétiteurs au départ, les qualifiés pour le championnat de France étaient placés à l'avant, ce qui a permis à Philippe de ne pas s'engluer dans la masse et de se trouver rapidement à sa place.

Devant lui 60 Km avec 3300 mètre de D+  dont 2400 mètres de D+ concentrés sur les 35 derniers Km. Traduit en pourcentage pour les drogués de stats, 73% des grimpettes dans les 58 derniers % de l'épreuve. Alors, pas la peine de jeter toutes ses forces dans la bataille dès le début de l'évènement. "Les 35 derniers Km sont vraiment très difficiles" juge Philippe, alors que les 25 premiers, la partie de nuit, sont assez roulants. Je suis parti tranquille pour conserver encore un peu de fraîcheur dans la partie difficile. Je n'ai pas eu de coup de fatigue, et je suis super-content de ma course pour ça" dit-il encore précisant qu'il a remonté des places tout au long, ce qui pouvait se vérifier sur Internet où des pointages sur la course sont diffusés.

Après la bataille de Marathon

Parti prudemment, il réussit à terminer bien frais au bout de la soixantaine de kilomètres.

 Si, après la bataille de Marathon, Philippidès le soldat qui courut annoncer à Athènes la victoire des Grecs sur les Perses, avait suivi la même tactique au lieu de se précipiter dans l'euphorie, il n'aurait pas rendu son dernier souffle à l'arrivée au terme de seulement 40 petits kilomètres ! Il aurait pu joyeusement trinquer à l'ouzo avec ses potes pour célébrer la rouste que les Perses venaient de prendre. Il aurait même pu se donner le temps de faire un petit somme en route pour digérer la bataille. Les Perses déjà morts ou en fuite ne risquaient pas de venir le déranger. Et une ou deux heures plus tard, les Grecs auraient été tout aussi contents d'apprendre la magnifique nouvelle de la déroute de l'empereur Darius.Nous, on a été informés 2500 ans plus tard, et on ne s'en porte pas plus mal !

25 siècles plus tard, Philippe, plus sage que le jeune et fougueux hoplite athénien, a géré ses forces en se conservant une marge. "J'ai remonté des gars et j'ai même cru au podium vétérans quand j'ai doublé Thierry Breuil une pointure de la spécialité, à 10 Km de l'arrivée, raconte notre vaillant coureur de chemins.

Mais la ligne finale franchie, rude arithmétique, un "jeune vétéran" monté cette année de la catégorie Seniors, s'était emparé de la 3e place. Philippe affiche tout de même une satisfaction justifiée et ne ressent pas la fatigue qu'il serait en droit d'éprouver.

Une petite erreur de parcours

que d'autres ont aussi commise, a coûté une minute au Monistrolien : au 45e Km, lors d'une descente dans un bois, focalisé sur ses appuis, il a tiré tout droit dans un chemin qui faisait semblant d'être le bon, alors qu'il fallait virer à droite. En absence de signaleur, il s'est fait surprendre: "Ça fait partie du jeu. Plusieurs se sont perdus à cet endroit là" commente-t-il sans regret.

Avec de bonnes sensations tout au long des 6H30, il analyse la descente du Sancy comme la plus compliquée techniquement. Sur le sol caillouteux et enroché des sentiers de montagne, il a dû dévaler avec prudence pour éviter une entorse ou une chute. Idem au moment de certains sauts où il fallait se mettre pratiquement sur les fesses.  Sitôt de retour sur un chemin normal, il a trouvé les forces pour relancer l'allure.

Bilan, 23e au scratch d'une course remportée par le vétéran Patrick Bringier qui avait terminé 3e aux Mondiaux, Philippe se classe 4e du championnat de France, une vraie performance.  

 

les Réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
25/06 >
24/06 >
23/06 >
22/06 >
21/06 >
21/06 >
21/06 >
19/06 >
19/06 >
18/06 >
17/06 >
17/06 >
16/06 >
14/06 >
14/06 >
13/06 >
13/06 >
13/06 >
13/06 >
13/06 >
PROCHAINES COMPETITIONS

Dimanche 26 juin
Finale régionale des pointes de couleurs à Vénissieux-Parilly
Catégories concernées: benjamins et minimes sur réalisation de minimas au triathlon.

Mercredi  29 juin
Challenge Loire à Firminy
Catégories concernées: cadets et +

Dimanche 3 juillet
Challenge des jeunes à Andrézieux
Catégories concernées:  benjamins et minimes

Samedi 2 juillet et Dimanche 3 juillet
Championnats régionaux à  ?
Catégories concernées: cadets et + sur réalisation de minimas


Mercredi  6 juillet
Challenge Loire à Montbrison
Catégories concernées: cadets et +
RDV marche nordique

MARCHE NORDIQUE :


Mercredi 22/06/2022

- 17h sur le stade (bouchons de bâtons obligatoires)


-18h15 : voir groupe 

WhatsApp


Samedi 25/06/2022


La Rouchouse

9h30


BOUTIQUE
Mise en vente de tee-shirt d'entrainement aux couleurs du club.
Pour en savoir plus...rubrique "boutique " colonne de gauche










Les Espaces

Nombre de visiteurs

_____________________

Partenaires du club



__________________


monistrolsport@Wanadoo.fr 

04.71.75.90.10

______________________

technic.assechement@orange.fr

06.73.99.34.66

 _____________________

www.planete-4x4.com

_____________________


_______________________

04.71.50.27.05

_______________________

 

http://drive.intermarche.com/

_______________________

 Partenaires institutionnels