www.athle.fr
Accueil
SITE OFFICIEL
athletic club secteur monistrol
Actualités
Mélanie Schick : la marche nordique, chacun y a sa place, peut s’y épanouir,
Commentez cette actualité
25 Juillet 2016 - Jean-Paul Gallot
Mélanie Schick : la marche nordique, chacun y a sa place, peut s’y épanouir,

Mélanie a été et reste le premier moteur du groupe de marche nordique, aujourd'hui appuyée par de nouvelles bonnes volontés et compétences issues du groupe. Originaire du sud de l'Allemagne, titulaire de l'Abitur * (maths, physique), d'une maîtrise de langues romanes et d'histoire, d'un doctorat de latin, Mélanie déploie son énergie comme intervenante en entreprise (formation, coaching, interprétariat), parfois professeure remplaçante en collège/lycée.

L'équation sans cesse à résoudre d'une mère de famille

Mariée, mère de trois enfants ( + leurs copains  = maison pleine, frigo vide !  l'équation sans cesse à résoudre d'une mère de famille),

Mélanie est, décrit-elle, " tombée dans le sport toute bébé : gym jusqu’à 15ans, en parallèle ski (monitorat à 18 ans), basket et volley jusqu’aux études. Nous avons un autre système en Allemagne, la pratique du sport n’est pas aussi onéreuse qu’ici, le système scolaire nous permet de nous entraîner bien plus qu’ici – l’athlé était plus un moyen de « transport » ; l’école et la fac à 7 km, le trajet se faisait en vélo ou en baskets – ce que je préférais grandement pour le bien de mes fesses !

J’ai découvert l’encadrement de différentes disciplines (gym, ski de fond, ski alpin, marche nordique) après des formations dès mes 15 ans.

Des soucis de santé m’ont contrainte à arrêter la course à pied

et je me suis plus consacrée à la marche nordique. "

Mélanie s'est engagée davantage dans la vie de l'ACS Monistrol depuis la saison 2013-2014. Le déclic a lieu à une assemblée générale du club à laquelle Mélanie participait comme parent d'athlète. Les dirigeants ont annoncé qu'ils souhaitaient développer l'activité marche nordique.

" C'est pour moi, je sais faire, s'est dit Mélanie. Je veux bien m'investir. Aujourd'hui, je ne m'investis pas plus parce que je suis encore dans deux autres associations, trésorière à l'APEL (Association des Parents d'Elèves de l'Enseignement Libre )  et secrétaire dans une association humanitaire en Allemagne. C'est beaucoup de travail.

Ceci explique que je ne sois pas très engagée au sein du club. ( NDLR : Mélanie est trop modeste. Son engagement, bien qu'elle le juge insuffisant, s'avère indispensable à l'ACSM ).

Joie, humour et force

Comme chacun peut s'en douter, les sorties encadrées par Mélanie ne sont pas le fait du hasard mais bien le résultat d'une réflexion préalable et s'inscrivent dans un programme cohérent. Tout ceci est sous-tendu par la joie, l'humour et la force en même temps.

" On ne peut pas être rigoureux et fort si l'on se prend trop au sérieux. Il faut se mettre à l'échelle humaine.

Le fait de venir de l'Allemagne et du sud de l'Allemagne, c'est ce qui m'a amenée à la marche nordique. Je suis très orientée sports nordiques. "

Monitrice en ski de fond et en ski alpin, Mélanie s'adonne aux raquettes et au ski de fond durant la saison hivernale. Pour elle, ce sont ces deux activités qui l'ont orientée vers la marche nordique.

Je suis encadrant marche nordique : plein de Barbie et plusieurs Ken !

Traduction :  " On est beaucoup plus de filles que de mecs. Mais, certains nous traitent de Mamies et Papys. Ce que nous réfutons en disant " Nous ne sommes pas des mamies et des papys. Nous sommes des Barbie et des Ken. Nos sorties sont pleines de fous rires. C'est trop chouette !  "

Pour Mélanie, le plus important, c'est de "  trouver son équilibre entre travail, famille, amis, sport, nature, bénévolat – faire rayonner cette harmonie autour de soi à tout moment.

Surtout pas tomber malade le samedi matin

" Je ne participe que très rarement aux réunions. Les responsabilités de l’encadrant n’étaient pas pesantes, bien au contraire. Mais aujourd’hui, je ne suis plus seule à porter ces responsabilités. Depuis qu'Eric et Estelle sont là, c'est beaucoup plus agréable.  Je me rends compte que c’est agréable de ne plus avoir la pression de devoir absolument assurer l’entraînement. Avant, j'étais seule. Il ne fallait surtout pas tomber malade le samedi matin, surtout pas avoir un pépin à ce moment là. C'était un peu source de stress malgré moi. Maintenant, je sais que si un enfant a une angine le mercredi, je ne stresse pas pour le samedi matin parce qu'il y a quelqu'un pour assurer. Ça, c'est chouette, ne pas être seule. Merci à Estelle et Eric, ainsi qu'à Babeth et Jo.

Avec les autres adhérents du club, on se voit régulièrement au stade, on se croise avec les autres encadrants. Ce n'est pas un nouveau début à chaque fois, c'est une continuité. On se rencontre aussi lors de réunions pour des activités spécifiques telles le Défi Vellave ou ponctuellement pour des évènements comme le Kids Athlé. Il existe aussi un dialogue permanent entre membres du bureau auquel je suis associée par l'échange de mails. Je me sens très associée. Parfois j'ai des questions pour une personne. Je lui écris un petit mail. Je lui demande " pourquoi "  , " comment ", " est-ce que je peux ? "  etc. Par exemple, l'an dernier j'ai lu dans un courriel que Stéphane souhaitait acheter des disques pour les haltères. J'ai répondu " Stop ! N'achetez pas des poids. Olivier, mon mari en tourne dans son entreprise. " S'en sont suivis des échanges pendant trois ou quatre semaines avec Stéphane. "

Olivier a tourné les poids et les a livrés,

un soir au Mazel, à la fin de l'entraînement.

" Tout se fait dans la simplicité, ce n'est jamais compliqué. C'est vraiment bien. C'est un ensemble de petites choses qui font sentir que l'on fait partie de la famille .

À propos de l'avenir du club, j’aimerais reprendre ce que dit Christophe : « Je l'envisage avec optimisme. On est bien structuré, avec des personnes motivées. » Nos adhérents, leur entourage et nous, encadrants, sommes satisfaits du fonctionnement. Chacun y trouve son compte, son rythme et peut évoluer en fonction.

Ce que j'aime plus que tout au club, c'est  l’ambiance, le respect, la structure !

Ma discipline : chacun y a sa place, peut s’y épanouir,

chacun prend des responsabilités vis-à-vis des autres ; le partage à tout niveau (peines, douleurs, joies, soucis, parcours, saucisson, schnaps …).

Aux débutants qui déclarent au bout de la deuxième fois :

 " Je n'y arriverai jamais, etc. "

Souvent je réponds :

" Ce n'est pas parce que tu en baves que tu ne pourras pas. Vraiment, si tu le veux, c'est possible. Si on veut y arriver, on peut y arriver. Chacun à son rythme. En se donnant le temps et avec la volonté, tout est possible.

Chacun au club doit se convaincre que tout est possible ! Chacun doit savoir ce qu'il veut, réagir en fonction, s’entourer (éventuellement), être ouvert (des conseils, il y en a toujours trop, mais jamais assez ?) ... et chacun y arrive.

En marche nordique les encadrants ont 28 ans ressentis !

" La marche nordique, une discipline pour le 3e âge ? Non – nos adhérents ont entre 13 et 70 ans … les encadrants ont 28 ans ressentis ! Les jeunes font leurs études. Après ils ne vont pas à la marche nordique. Donc on a plus des aînés. Beaucoup récupèrent ou sont en convalescence ou ne peuvent plus faire du sport comme avant. D'autres viennent parce qu'ils n'ont jamais fait de sport. Ça ne veut pas dire pour autant que c'est pépère. Chacun se sent bien parce qu'on est un groupe. Ce n'est pas moi. C'est qu'on est tous bien ensemble. On respecte l'autre. On s'occupe de lui. Chacun se sent responsable de l'autre. C'est trop, trop, trop bien,  vraiment.

Le club est structuré sans être pesant. C'est une famille, avec des compétences, lesquelles sont gérées. On ne perd pas son temps, ni son énergie. Bien au contraire.  Nous formons une grande famille dans laquelle nous visons tous le même objectif : avancer, faire plaisir, se faire plaisir. C'est pour ça que je m'y sens bien. "

* En Allemagne l’Abitur est l'examen de fin d'études secondaires. Il correspond au baccalauréat en France.

les Réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
03/07 >
02/07 >
30/06 >
30/06 >
30/06 >
30/06 >
30/06 >
29/06 >
29/06 >
28/06 >
27/06 >
26/06 >
26/06 >
26/06 >
25/06 >
24/06 >
23/06 >
22/06 >
21/06 >
21/06 >
PROCHAINES COMPETITIONS

Dimanche 3 juillet
Challenge des jeunes à Andrézieux
Catégories concernées:  benjamins et minimes

Samedi 2 juillet et Dimanche 3 juillet
Championnats régionaux à  ?
Catégories concernées: cadets et + sur réalisation de minimas


Mercredi  6 juillet
Challenge Loire à Montbrison
Catégories concernées: cadets et +
RDV marche nordique

MARCHE NORDIQUE :


Samedi 2/07/2022


Sortie à Fay/Lignon

Départ 8h45 du parking du Mazel. 13km, 400 D+

Pique-nique partagé à l'arrivée.


Mercredi 6/7/2022


-18h15 : dernière séance



BOUTIQUE
Mise en vente de tee-shirt d'entrainement aux couleurs du club.
Pour en savoir plus...rubrique "boutique " colonne de gauche










Les Espaces