www.athle.fr
Accueil
SITE OFFICIEL
athletic club secteur monistrol
Actualités
Philippe Prost : partager l'expérience acquise
Commentez cette actualité
6 Août 2016 - Jean-Paul Gallot
Philippe Prost : partager l'expérience acquise

Après quinze ans de compétitions cyclistes, Philippe Prost lâche les cale-pieds pour se mettre au régime sans selle et enchaîner avec l'athlétisme. Athlète aux résultats notables, entraîneur et secrétaire de l'ACSM, Philippe est devenu un des cadres du club. Il évoque l'ambiance sereine et collégiale du bureau et celle du groupe des coureurs de fond, les " hors stade ". Il adresse un message de persévérance aux athlètes et avance tranquillement vers le futur en évoquant la prochaine étape pour le développement et la pérennité des activités de l'athlétisme : la construction d'un stade.

Le futur professeur à l'école

Bac D (biologie) réussi en 1993, Philippe obtient une licence de biologie et géologie puis réussit le concours d'Aptitude au Professorat des Écoles en 1998. Depuis, il exerce le métier de professeur des écoles.

 Son père, Daniel s'occupait d'un groupe de jeunes à la section de Sorbiers de l'ECLAT (Entente de Clubs d'athlétisme de Saint-Etienne et sa région ). Le jeune Philippe a suivi son papa aux entraînements. Il a naturellement débuté à l'école... d'athlétisme.

 En compétition avec Cyril Dessel et Benoît Luminet

En minime 1ère année, il quitte l'athlétisme abandonnant le régime sans selle pour se mettre au vélo. Il débute à la Roue d'Or de Saint-Etienne puis s'inscrit au Sprinter Club de Saint-Etienne.  Quinze ans de compétition cycliste suivront. Ses participations aux compétitions jeunes ont été marquées, entre autres par la présence de Cyril Dessel *  et Benoît Luminet**  deux monopoleurs de podiums nés la même année que lui, en 1974. Dans ces conditions, dur de faire des résultats. Malgré tout, Philippe enserre dans sa musette un titre de Champion de la Loire Seniors, un maillot à pois de meilleur grimpeur du Tour du Roannais, et une quinzaine de victoires. Il est sélectionné plusieurs fois dans l'équipe de la Loire, pour le Tour Loire-Pilat-Forez entre autres. Un gabarit léger et des capacités de grimpeur lui vaudront de nombreuses deuxièmes places, ce qu'il traduit ainsi :

" Quand j'arrivais seul  je gagnais, mais dans un petit groupe, j'étais battu au sprint ".

Président d'un club cycliste et entraîneur

Père de trois enfants, il continue le vélo encore après la naissance de l'aînée. Les déplacements compliquaient un peu la vie familiale. Il fallait parfois quitter la maison pour une semaine à l'occasion de certaines courses à étapes. À la naissance du premier de ses fils, il arrête la course et prend des fonctions de dirigeant dans son club, le Sprinter Club de Saint-Etienne. En 1999, le club expatrié à Sorbiers - La Talaudière pour des raisons de subventions trop faibles à Saint-Etienne, devient l'Avenir Cycliste Sorbiers-La Talaudière. Président du club cycliste il entraîne aussi l'équipe cadets.

En 2005, il raccroche : résidant à Monistrol depuis 1999, père de jeunes enfants, les déplacements à Sorbiers-La Talaudière devenaient de plus en plus difficiles. Pour l'anecdote, Renaud Meyssonnier, aujourd'hui connu à Monistrol pour d'autres raisons que sportives, pédalait avec l'Avenir Cycliste Sorbiers-La Talaudière et faisait le voyage Monistrol- La Talaudière en voiture aux côtés de Philippe.

Lors d'un footing aux étangs, il rencontre un certain Christophe

Après un break dans la pratique sportive, Philippe se rend quelques fois pour un footing aux étangs de Bas-en-Basset où, un jour, il rencontre Christophe Margerit. En bavardant, les deux joggers, en plus d'un même amour du sport, se découvrent des connaissances communes. De semaine en semaine ils multiplient les sorties et lient connaissance.  Christophe, prof d'EPS et pratiquant chevronné de course à pied, propose un plan d'entraînement à Philippe en vue du semi-marathon de Lyon. L'ex-coureur cycliste prend une licence à l'Athlé 43 puis embarque dans le train de la création de l'ACSM en 2012.

Pendant plusieurs années, Christophe lui concocte des plans d'entraînement  jusqu'au jour où il juge Philippe en mesure de les construire seul. Plus tard, des coureurs seniors ont demandé à Philippe de leur faire bénéficier de ses acquis et de son expérience de l'entraînement et de la compétition.

Je fais partager mon vécu en courses aux autres coureurs

" Je ne me considère pas comme un entraîneur mais plutôt comme celui qui fait partager son expérience acquise au travers des plans d'entraînement de Christophe et des compétitions que j'ai disputées. Je fais partager aux autres coureurs mon vécu sur les courses auxquelles j'ai participé en m'efforçant de les aider du mieux possible. J'élabore des plans d'entraînement en m'inspirant à 90% de ce que Christophe a fait pour moi."

Titulaire d'un brevet d'entraîneur en cyclisme, Philippe souhaite se former davantage pour la course à pied. Mais la formation est très contraignante, elle réclame des week-ends complets, chose peu compatible avec la vie de famille.

Cette formation, il l'envisage pour plus tard.

Le palmarès de Philippe ( très belle victoire aux 33 Km du Défi Vellave 2012, 2ème place sur le 23 Km de l'édition 2013, 3ème du championnat de France de trail long ( 60 Km ) en 2014 et de nombreux podiums ) rend ses conseils précieux aux trailers comme à ceux qui préparent des 10 Km et des cross.

Les jeunes pousses du club bénéficient aussi de sa présence et du savoir-faire lié à son métier de professeur des écoles : chaque vendredi en fin d'après-midi, il se joint à Christophe Margerit, Stéphane Fertin, Céline Potente et Hervé Talavera pour encadrer les 40 poussins et écoles d'athlétisme. Il accompagne aussi les plus petits aux compétitions.

" Je suis juste là dans un rôle d'aide pour prendre un atelier. C'est Christophe qui assure le plus gros du travail avec la conception des séances ".

Au bureau de l'ACSM : bonne ambiance, collégialité et sérénité

En plus des côtes qu'il avale à l'entraînement et en course, Philippe bosse administrativement  pour le club dont il assume le secrétariat : convocations et comptes-rendus des réunions du bureau, de l'Assemblée Générale annuelle, saisie des licences, relations avec la Ligue et la Fédération Française d'Athlétisme, préparation du stage de printemps.

" À l'ACSM, j'aime beaucoup les relations au sein du bureau, la collégialité, la bonne ambiance. Ce qui est très appréciable, c'est la sérénité. En quatre ans d'existence, nous n'avons pas eu de conflits à gérer. C'est super agréable. Les réunions de bureau se passent bien avec des décisions collégiales, des discussions sereines. On arrive  rapidement à se mettre d'accord. Cette ambiance là, c'est ce que j'apprécie le plus.

J'aime beaucoup l'ambiance de notre groupe hors stade, la modestie qui règne

 Ambiance très conviviale, où chacun est très conscient de son niveau. Personne ne se prend trop au sérieux. Nous essayons tous de faire du mieux possible. J'aime la modestie qui règne au sein de ce groupe. Nul ne se prend  pour un cador. Nous apprécions de nous retrouver les jeudis soirs et parfois le week-end si nous avons le temps. J'apprécie vraiment cette bonne ambiance, un peu à l'image de ce qui s'est passé au stage de Tournon où l'on a vécu dans une ambiance très sereine. Au début, les " hors stade " n'imaginaient pas que ça allait être un stage vraiment pour eux, craignant de ne pas vraiment trouver leur place. Quatre ou cinq sont venus sachant que ce moment pour tous se retrouver, dirigeants, athlètes, différents groupes, sprint, demi-fond,  s'annonçait sympa.  Un moment d'échanges. Je pense que l'an prochain nous serons plus nombreux, le retour se montre vraiment positif. Les autres entraîneurs ont aussi reçu des retours positifs dans leurs groupes. C'est important pour la vie du club. Dans ce stage, tout le monde peut avoir sa place. Ceux qui ne peuvent se libérer la semaine peuvent venir au moins le week-end.

Mon message : persévérer sans jamais se décourager

Mon message, il est inspiré de mon expérience personnelle au niveau de l'athlé : la persévérance. Même si l'on n'est pas très doué quand on est jeune, c'était mon cas à l'ECLAT, avec l'amour du sport, d'être avec des pratiquants de la même activité, on peut progresser. Si on aime ce qu'on fait, il faut y aller à fond sans jamais se décourager. Ça finit par payer.

 La dernière question à laquelle j'aimerais répondre c'est :

A-t-on besoin d'une structure plus appropriée sur Monistrol, d'un stade ?

 " Ma réponse à cette question, c'est OUI.

Joël, Franck et Christophe ont vraiment pris les choses en main. Ils travaillent beaucoup dessus. J'espère  que le dossier pourra avancer et le projet aboutir. Pour moi, c'est vraiment l'étape suivante pour continuer à pérenniser nos activités et à nous développer.

Nous n'organisons pas encore de compétitions. L'organisation des compétitions, c'est important aussi pour un club. Ça nous permettrait de prendre une autre dimension.

Prendre une dimension supplémentaire nous permettrait d'attirer d'autres personnes au sein du club, sans pour autant chercher à faire du nombre pour faire du nombre. C'est d'ailleurs une décision prise à l'unanimité au bureau :

Limiter le nombre dans les groupes pour pouvoir maintenir un accueil de qualité.

Chez les petits, on pourrait en prendre 60, mais ça ne nous intéresse pas. On fait des malheureux chaque année parce qu'on en refuse. Mais ce n'est pas la peine de prendre des gens si l'on ne peut pas s'en occuper. Tant qu'on peut les accueillir, on les prend. Mais si l'on ne se sent plus en mesure, il vaut mieux limiter le nombre. Si un jour un autre entraîneur se présente, on pourra toujours ouvrir un autre groupe, comme cela s'est déjà passé avec  le sprint et la marche nordique.  Mieux vaut y aller par petites touches . "

 * Cyril Dessel : 6ème et premier Français du Tour de France 2006, il a porté le maillot jaune, ainsi que le maillot du meilleur grimpeurEn 2008 il a remporté la 16ème étape du Tour de France.

** Benoît Luminet : devenu professionnel souffrant d'une équipe insuffisamment structurée, il casse son contrat. Revenu chez les amateurs, il brille avec un palmarès de 149 victoires en vingt saisons.

 

les Réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
25/06 >
24/06 >
23/06 >
22/06 >
21/06 >
21/06 >
21/06 >
19/06 >
19/06 >
18/06 >
17/06 >
17/06 >
16/06 >
14/06 >
14/06 >
13/06 >
13/06 >
13/06 >
13/06 >
13/06 >