www.athle.fr
Accueil
SITE OFFICIEL
athletic club secteur monistrol
Actualités
Franck Teyssier : l'ACSM montre une très belle dynamique
Commentez cette actualité
10 Juillet 2017 - Jean-Paul Gallot
Franck Teyssier : l'ACSM montre une très belle dynamique

Au terme de la saison estivale, Franck Teyssier président de l'ACSM et entraîneur du demi-fond exprime son plaisir de voir des athlètes engagés, un effectif en progression, l'arrivée de nouveaux entraîneurs en renfort du groupe actuel et son espoir d'un stade prêt pour fin 2018.

" On peut dire qu'aujourd'hui ( NDLR : 7 juillet ), marque officiellement la fin de la saison estivale par un évènement des plus agréables puisque tous les membres du bureau se retrouvent pour un pique-nique collectif chez Estelle et Patrice Granger qui ont bien voulu nous accueillir dans un cadre vraiment des plus plaisants.

14 compétitions pour le demi-fond

La saison sportive, pour le groupe de demi-fond, s'est traduite par un participation à 14 compétitions. Nous avons commencé le 29 avril par une compétition de préparation des interclubs à Andrézieux et nous avons terminé  le 6 juillet par le meeting de Bron. On vient d'enchaîner vraiment une série importante de compétitions. Tous les athlètes n'ont pas eu la même assiduité. Parmi les plus assidus, et de très loin, Lucas Massardier qui nous a rejoints seulement à la sortie de l'hiver. Il a vraiment trouvé un terrain d'épanouissement à travers la piste et à travers le club. Il vient du monde du trail, des distances un peu plus longues, notamment avec l'expérience de son père, Cédric. Il a vraiment accroché. Il a touché à toutes les disciplines du demi-fond : le 800 mètres, le 1000 mètres, le 1500 mètres et le 3000 mètres. Ça a été pour lui une vraie révélation.

On a Félix Duthel qui a énormément travaillé cette saison. Il a beaucoup travaillé à l'entraînement et il y a mis vraiment du cœur. Hier, il a respecté pour la première fois les consignes ( NDLR : sourire de l'entraîneur-président ) en acceptant de partir un peu plus lentement. Félix a un petit côté chien fou. Il a tendance à partir très vite et puis il peut avoir des fins de course un peu difficiles. Hier, il a respecté une stratégie de course qui lui a permis de terminer sur un rythme très intéressant et de remonter sur plusieurs athlètes. C'était plutôt sympa.

Fanélie et Nelly, les deux meilleures féminines du club

La grande satisfaction, Fanélie Boyer qui au meeting de Décines a passé la barre des 5 minutes sur 1500 mètres. Elle améliore son record avec 4'58"51. Son précédent record était à 5'02". Elle était très très contente. Au delà de ça, ce que j'ai apprécié, ça a été son engagement. Avant la compétition, elle était dans sa course, très impliquée. Elle savait qu'il y aurait une part de souffrance mais elle était vraiment déterminée et à aller chercher ce chrono. C'est vraiment une très belle satisfaction. Il semblerait - c'est à vérifier - qu'avec cette performance de niveau inter régional 4 elle pourrait être la meilleure féminine du club aujourd'hui devant Nelly Zotos-Soulas.

Deux athlètes ont disputé le challenge Loire dans sa totalité, Félix Duthel et Lucas Massardier. J'attends les résultats. Ils ont disputé le 3000 mètres à Saint-Chamond Il y a deux semaines ( 1ère manche). La semaine passée, à Feurs ils ont couru un 800 mètres que Fanélie a aussi disputé. Mercredi 4 juillet, Lucas et Félix ont couru sur 1000 mètres à Montbrison jeudi 5, le lendemain donc ils ont enchaîné avec le 1500 mètres au meeting de Bron à Lyon. Je leur ai fait faire deux courses en deux jours, un peu pour simuler une configuration de série-finale de championnat de France. À chaque fois c'étaient des semi-nocturnes. Ils couraient vers 22 heures. Ça aussi, ces horaires de fin de soirée, notamment en périodes très chaudes, ça confère une petite dimension un peu magique. Ils ont vraiment apprécié.

L'ambiance du club est remarquable

En ce qui concerne le club en général, plusieurs éléments sont à mettre en avant.

D'abord nos effectifs. On termine la saison à 195. L'an dernier nous étions 168. Une très belle progression.

Ensuite, on peut parler de l'ambiance qui a été remarquable. Tout au long de la saison on a eu des athlètes engagés.

J'ai trouvé beaucoup de bonne humeur, beaucoup de plaisir sur la piste quand on se regroupait pour les entraînements, notamment les jeudis quand on a aussi bien les jeunes catégories, les benjamins, les minimes, le groupe de demi-fond, le groupe sprint et dorénavant ce groupe Lancers en train de se construire. On voit qu'il y a vraiment une très très belle dynamique.

Une certaine méthode de travail et une dynamique qui dépasse les frontières de Monistrol

Au delà de cette dynamique et du plaisir qui rayonne, le groupe hors stade et le groupe marche nordique, aussi sont présents les jeudis au Mazel. On sent que cette dynamique là dépasse les frontières de Monistrol puisque très souvent, quand je me rends sur les stades, on m'en parle, on m'en parle de l'extérieur. À Firminy on m'en parle, à Feurs on m'en parle, etc. Je ne vais pas dire qu'on fait école, ce serait sans doute prétentieux, mais en tout cas, on nous cite souvent comme modèle. On dit souvent que l'on a sans doute trouvé une certaine méthode de travail, une méthode de fonctionnement, un équilibre où chacun a sa place, où personne ne détient un monopole. On est vraiment dans un système où chacun sait déléguer. On voit une parfaite harmonie. Il y a un très bel équilibre. On ne peut qu'être positif pour le futur. On voit bien que...

...chaque année apporte sa nouveauté

Quand on a commencé, on n'était pas si nombreux que ça. Est arrivé ensuite un gros groupe de sprinteurs. Puis le groupe de marche nordique qui depuis ne fait que s'étoffer. L'année prochaine on va ouvrir un nouveau créneau d'entraînement pour les marcheurs. On va ouvrir un nouveau créneau parce qu'on a une demande des marcheurs qui ont envie d'aller un peu plus loin, un peu plus vite, être dans une dimension presque compétition, faire des chronos.

La continuation de ce que l'on construit depuis 5 ans

Puis, avec le fil de la saison est arrivé, pour nous c'est une véritable aubaine, Samuel, un Monistrolien, aujourd'hui lanceur de haut niveau licencié au Coquelicot mais qui a envie de s'investir localement. Donc tout en étant licencié dans un autre club, il est tout à fait prêt à s'engager et à démarrer la construction d'un groupe de lancers sur Monistrol, malgré des moyens pour l'instant très modestes puisqu'on n'a pas les infrastructures. Mais, la motivation est là. Ce n'est que la continuation de ce que l'on construit depuis maintenant cinq ans. Nous restons un club très jeune. Nous avons démarré notre aventure en 2012. J'ai bien les chiffres en tête car je suis en train de formuler une demande de subvention auprès de la région pour permettre le démarrage de ce groupe de lancers, notamment de matériel, poids, javelots, etc.

Le projet de construction du stade avance

Ces deux derniers mois, nous avons eu deux réunions avec les membres de la Com'Com (Communauté de Communes ). Les signaux qui nous sont envoyés sont positifs. À priori, je dirais que tous les voyants sont au vert. Maintenant j'attends la prochaine étape. On sait que des plans existent. Nous sommes revenus avec certaines corrections car ce stade doit répondre aux normes de stade régional pour pouvoir organiser des compétitions de niveau régional. Il y avait quelques détails à modifier. On sait que nous avons été entendus, que nos remarques ont été prises en compte. On sait qu'aujourd'hui un appel d'offre doit être lancé auprès de différents cabinets d'architectes qui pourraient prendre en charge le projet. Maintenant, j'entends différentes choses.

Les élus ont conscience de la nécessité d'un stade

J'ai lu dans la presse que certains trouvaient que ça allait peut-être un peu trop vite. Qu'est-ce que ça veut dire aller trop vite ? Aujourd'hui on sait que nos élus, au niveau de la Com'Com ont tout à fait conscience non seulement de l'utilité, mais de la nécessité de ce type d'infrastructure sur la région. On est en train de parler de développement et de pérennisation de la pratique de l'athlétisme sur ce secteur. Aujourd'hui, le président de la Ligue Auvergne-Rhône-Alpes d'athlétisme a fait la tournée des différents comités départementaux. Il est apparu de manière criante que deux départements sont fortement déficients en termes d'infrastructures : la Haute-Loire et le Cantal. À ce jour, si on prend la Haute-Loire, on a un stade d'athlétisme, qui commence à être vieillissant, au Puy-en-Velay, on a un stade à minima à Brioude, mais finalement pas de véritable stade capable d'accueillir de véritables compétitions de niveau régional. Donc, ça fait plus que sens que d'aller maintenant vers ce type d'infrastructure. J'espère donc que le calendrier tel qu'il nous a été indiqué sera respecté, ce qui voudrait dire un démarrage de chantier au printemps 2018 pour une livraison du stade avant Noël 2018. " 

Deux nouveaux entraîneurs rejoignent le club :

Samuel Intilla pour les lancers et Franck Manissole

" Une fois de plus, constate Franck Teyssier, la grande frustration du club c'est notre incapacité à accueillir la totalité des jeunes athlètes qui voudraient rejoindre puisqu'on va être confronté dans quelques semaines à l'afflux de nouvelles demandes d'adhérents. D'ores et déjà, le téléphone sonne de manière quasiment quotidienne pour les jeunes catégories et on a, en conscience, décidé d'une stratégie de quotas pour assurer le meilleur encadrement possible chez les jeunes. On a décidé cette année d'élargir un petit peu parce que c'est compliqué de refuser systématiquement. Or on  a un taux de renouvellement très important, ce qui signifierait qu'on ne pourrait quasiment prendre aucun nouvel athlète. On se voit mal arriver le jour du forum et ne prendre aucun nouvel athlète. Donc on va augmenter un petit peu nos effectifs sur les jeunes catégories. Ce sera possible parce que effectivement, dans ces catégories là, on va avoir un renfort important : un collègue de Christophe Margerit, Franck Manissole enseignant en EPS qui va venir renforcer l'équipe des encadrant-entraîneurs, et puis Samuel Intilla qui va développer le groupe lancers à partir de la catégorie cadets.

Une offre élargie en terme de disciplines : sauts courses, lancers

Cela présente un double intérêt. D'abord, c'est vraiment dans la politique de développement du club, de permettre une pratique de toutes les disciplines ( sauts, courses, lancers ) dans toutes les jeunes catégories. Malheureusement, à partir de la catégorie cadets, au cours de ces quatre à cinq premières années d'existence du club, nous n'avons pas pu maintenir la pratique des disciplines du lancer parce que nous ne disposions de personne pour l'encadrement. Aujourd'hui, tous nos jeunes athlètes qui souhaiteront continuer à lancer le pourront, à partir de la catégorie Cadets, grâce à l'arrivée de Samuel. Mais ce sera aussi pour nous la possibilité pour les catégories à partir de cadets qui souhaiteraient rejoindre le club, d'élargir notre offre en termes de couverture de disciplines. Nous n'allons pas nous limiter uniquement aux sprint, demi-fond et saut en longueur. On va pouvoir aller vers les différentes familles de lancers ( poids, javelot, disque, marteau ).  

 On peut donc prévoir que...

l'effectif du club dépassera probablement les 200

Ne serait-ce que la marche nordique, une structure très dynamique avec un taux de renouvellement de quasiment 100% et de nouvelles demandes. D'ores et déjà, on sait que dans cette catégorie là ça va monter. Dans les jeunes catégories on voit qu'aujourd'hui on a accepté un peu l'idée d'augmenter nos effectifs. Dans les catégories sprint et demi-fond, les effectifs restent toujours relativement stables, voire en augmentation. Donc, en effet 2017-2018 devrait être la saison où nous allons dépasser les 200 licenciés avant même l'outil qui fera que nous irons probablement vers une explosion de nos effectifs.

les Réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
30/06 >
30/06 >
30/06 >
30/06 >
29/06 >
29/06 >
28/06 >
27/06 >
26/06 >
26/06 >
26/06 >
25/06 >
24/06 >
23/06 >
22/06 >
21/06 >
21/06 >
21/06 >
19/06 >
19/06 >
PROCHAINES COMPETITIONS

Dimanche 3 juillet
Challenge des jeunes à Andrézieux
Catégories concernées:  benjamins et minimes

Samedi 2 juillet et Dimanche 3 juillet
Championnats régionaux à  ?
Catégories concernées: cadets et + sur réalisation de minimas


Mercredi  6 juillet
Challenge Loire à Montbrison
Catégories concernées: cadets et +
RDV marche nordique

MARCHE NORDIQUE :


Samedi 2/07/2022


Sortie à Fay/Lignon

Départ 8h45 du parking du Mazel. 13km, 400 D+

Pique-nique partagé à l'arrivée.


Mercredi 6/7/2022


-18h15 : dernière séance



BOUTIQUE
Mise en vente de tee-shirt d'entrainement aux couleurs du club.
Pour en savoir plus...rubrique "boutique " colonne de gauche










Les Espaces

Nombre de visiteurs

_____________________

Partenaires du club



__________________


monistrolsport@Wanadoo.fr 

04.71.75.90.10

______________________

technic.assechement@orange.fr

06.73.99.34.66

 _____________________

www.planete-4x4.com

_____________________


_______________________

04.71.50.27.05

_______________________

 

http://drive.intermarche.com/

_______________________

 Partenaires institutionnels