www.athle.fr
Accueil
SITE OFFICIEL
athletic club secteur monistrol
Actualités
Fabrice ist ( ein ) Berliner
Commentez cette actualité
23 Septembre 2018 - Jean-Paul Gallot
Fabrice ist ( ein ) Berliner

Fabrice Néel aime à découvrir les grands marathons : Athènes, Lisbonne, Venise, Amsterdam, Paris, Annecy, Lyon. Berlin a été sa huitième expérience sur la distance.  Quand on lui demande sa préférence, il n'hésite pas :

C'est Paris le plus beau. Avec les monuments... je l'ai trouvé magnifique.

À Berlin, il est passé à la porte de Brandebourg et n'a pas eu de mur à franchir : ni la sinistre séparation écroulée en 1989, ni celui des 30 km que redoutent les marathoniens. Une course régulière à allure raisonnée lui a évité le coup de barre.

Un marathon qui entre dans l'histoire ( avec un petit "h" ) de l'athlétisme sur des lieux de l'Histoire (avec un grand H ) en un temps où l'Humanité ( aussi un grand H )  devenue bipolaire et entrée dans l'ère nucléaire était assise sur un autre grand H prêt à exploser, celui de  des bombes atomiques des deux blocs antagonistes, soviétique à l'Est face aux nations occidentales alliées des USA.

En 1963, le monde tremble. Nous sommes en pleine guerre froide, l'équilibre de la terreur est la règle : les blocs orientaux et occidentaux évitent l'étincelle. Depuis 1961, le mur de Berlin divise la capitale allemande en deux, devenant le symbole universel de la bipolarité du monde. Est et ouest sont opposés et encore irréconciliables.

Aux Etats-Unis, c'est John Fitzgerald Kennedy qui est président depuis deux ans. Jeune, populaire, il opère une stratégie de rapprochement avec le bloc communiste, dirigé par Nikita Khrouchtchev, dans le but de détendre leurs relations.

Mais ce 26 juin 1963, alors qu'il est en visite à Berlin Ouest et qu'il vient observer ce mur qui entache l'histoire européenne, les provocations se multiplient. Son discours qui se voulait apaisé et à visée diplomatique se transforme alors en prise de parti contre l'Est et le modèle communiste. Une critique virulente doublée d'une confirmation de la solidarité américaine à l'égard des habitants de Berlin Ouest, cernés par le mur. ( source France Inter ).

Ce jour-là, Kennedy prononce quelques mots qui produiront un effet   " coup de poing " : " Tous les hommes libres, où qu’ils vivent, sont citoyens de Berlin. C’est pourquoi, en tant qu’homme libre, je suis fier de dire : Ich bin ein Berliner . "

Ce " Ich bin ein Berliner ", l'Allemagne ne l'a pas oublié. Après la disparition tragique du charismatique président américain, la place où il avait prononcé son discours a été rebaptisée Place Kennedy.

Pour Fabrice, rien d'explosif. Seul le voyage lui a provoqué un petit coup de stress : lors d'une correspondance, comme cela arrive de temps en temps dans les aéroports, les valises n'ont pas suivi .

Heureusement, il était parti le vendredi et sa valise est arrivée le samedi, veille de la course disputée dimanche 16 septembre.

Ce dimanche restera dans les annales du marathon car le Kenyan Eliud Kipchoge a pulvérisé le record du monde du marathon en 2h01'39". Pour mieux saisir la portée de ce temps phénoménal, il faut calculer que cela représente 42,195 fois le 1000 mètres en 2'53. Celles et ceux qui s'arrachent pour franchir la barre des 3 minutes au km comprendront. Les autres aussi, d'ailleurs. Celles et ceux qui ne chaussent pas leur baskets pourront déplacer la virgule et multiplier  4,2195 fois le 10 Km en 28'50. Ahurissant !

Quand on parlera de ce record, Fabrice pourra dire : " J'y étais ! ".

Jour doublement historique pour l'athlé : l'Ardéchois ( Originaire d'Argenteuil et licencié à l'Entente Athlétique Tain-Tournon ) Kevin Mayer a réalisé une performance tout aussi phénoménale sur le décathlon. À voir ou revoir sur le site de la Fédération Française d'Athlétisme

En 3H25'35 Fabrice n'a pas battu son record personnel mais il a marqué 7 points pour le club ( table de cotation ICI ). Il se classe 4268ème sur plus de 40 mille arrivants.

Sa course a de quoi le satisfaire car très régulière.  Passage au semi-marathon en 1H41'41". En comparaison, au printemps il avait terminé semi-marathon de Feurs en 1H39.

À Berlin les conditions climatiques étaient bonnes : 20°C, pas de vent, un parcours réputé très rapide puisque c'est là que s'est amélioré six fois le record du monde. Seul léger bémol, des tables de ravitaillement pourtant longues de 30 mètres mais insuffisantes au vu du nombre de concurrents. Il fallait patienter une vingtaine de secondes pour accéder à un verre d'eau, ce qui a ralenti notre marathonien entre le 30 et le 40ème Km.

Moyenne de Fabrice en Km/H par tronçon de 5 Km ( excepté le dernier de 2195 mètres ) :

12,47  -  12,46  -  12,47  -  12,37  -  12,23  -  12,26  -  12,29  -  11,95  -  12,45

 Compte tenu de sa préparation, il est content de son résultat. Ses tendons d'Achille, successivement opérés, ne lui ont causé aucun souci.

Côté ambiance :

" Super, dit Fabrice, bonne ambiance. Des groupes de musique tous les 4 ou 5 km, des gens dansent, d'autres crient. Beaucoup de monde, beaucoup de spectateurs un peu partout. Franchement, j'ai aimé. Beaucoup d'étrangers : Chinois, Japonais, Brésiliens, Danois, Anglais, etc.". Les 500 derniers mètres, c'est beau. Il y a du monde. Ça crie. On entend de loin que c'est l'arrivée.

Le parcours n'est pas absolument plat :

" Parfois on monte de 3 ou 4 mètres. Il faut parfois relancer la machine. Mais c'est plat par rapport à d'autres. Pas de virages serrés. Des grandes lignes droites, des grands ronds-points, rien qui casse les jambes.

Fabrice prévoit sa prochaine sortie le 5 octobre aux 10 Km de Lyon en famille puis le 11 novembre à Bonson pour le semi avec trois ou quatre copains du club.

    PHOTOS extraites du site Sportifs à bord

les Réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
13/12 >
11/12 >
11/12 >
11/12 >
10/12 >
09/12 >
09/12 >
09/12 >
09/12 >
08/12 >
08/12 >
08/12 >
08/12 >
08/12 >
08/12 >
08/12 >
05/12 >
04/12 >
04/12 >
04/12 >
PROCHAINES COMPETITIONS

Samedi 15 décembre
cross Guy Dalban à Firminy
Catégories concernées : toutes


Samedi 22 décembre
Championnats de la Loire en salle à Aubière
Catégories concernées : cadets et + du groupe sprint/lancers

 
Samedi 12 janvier
Kid's athlé à Chadrac
Catégories concernées : Eveil athlé et poussin

Samedi 12 janvier
championnat de la Loire de lancers longs à Roanne
Catégories concernées : cadets et + du groupe lancers

Dimanche 13 janvier
championnat de la Loire de  cross à Andrézieux
Catégories concernées : toutes à partir de benjamins

Samedi 19 janvier
Pré-régionaux en salle zone Loire et Volcans à Aubière
Catégories concernées : cadets et + 

Dimanche 27 janvier
Pré-régionaux de cross zone Loire et Volcans à Montluçon
Catégories concernées : toutes à partir de benjamins

Dimanche 27 janvier
Pré-régionaux de lancers longs zone Loire et Volcans à Aubière
Catégories concernées : cadets et + du groupe lancers

 

BOUTIQUE
Mise en vente de vestes techniques aux couleurs du club.
Pour en savoir plus...rubrique "boutique " colonne de gauche

















Les Espaces

Nombre de visiteurs

_____________________

Partenaires du club



__________________


monistrolsport@Wanadoo.fr 

04.71.75.90.10

______________________

technic.assechement@orange.fr

06.73.99.34.66

 _____________________

www.planete-4x4.com

_____________________


_______________________

04.71.50.27.05

_______________________

 

http://drive.intermarche.com/

_______________________

 Partenaires institutionnels



__________________________


Les séances marche nordique de la semaine :

Mercredi 12/12 
18h15 au stade du MONTEIL

Jeudi 13/12  
18h15 au stade du MAZEL

Samedi 015/12 sortie  nature 
Autour des VILLETTES

 RDV 8H15 OU 9H15
parking covoiturage du Mazel

Départ 8H30 OU 9H30 devant la salle polyvalente des Villettes
(terrain de foot)


Plus d'infos : consulter onglet Marche Nordique