www.athle.fr
Accueil
SITE OFFICIEL
athletic club secteur monistrol
Actualités
Championnats de France : un évènement
Commentez cette actualité
8 Septembre 2021 - Jean-Paul Gallot
Championnats de France : un évènement

Les championnats de Championnats de France 2021 des 10 Km étaient cette année à Langueux (Côtes d'Armor) samedi 4 septembre. Une délégation de l'ACSM a vécu l'évènement. Franck Teyssier, entraîneur du demi-fond commente.

J'ai vu le temps de passage de Laurine Roupie aux 5000 mètres. Son 2ème 5000 est un petit peu moins vite mais sans pour autant être très très loin. Ce qui montre bien qu'elle est partie très fort et qu'elle a maintenu le rythme. Elle a perdu peut-être 5 à 7 secondes, ce qui n'est rien.

Sans se poser de questions et sans calcul

Si on part " en tirant un peu le frein à main ", le deuxième 5000 est souvent beaucoup plus rapide. Et ce n'est pas le cas. Cela montre bien qu'elle y est allée sans se poser de questions et sans calcul. Elle fait une course pleine. Au 8ème kilomètre, j'ai vu qu'au niveau du visage ce n'était plus le même relâchement. On sentait que la fatigue était là. Mais ça reste un championnat et elle a continué à ne rien lâcher. Elle a même relancé sur le dernier kilomètre. Ça donne une 4ème place mais 3ème Française, une place sur le podium. Et, symboliquement, elle passe sous la barre des 40 minutes (39'59). C'est moins de 4 minutes au kilomètre (c'est une performance de niveau Inter-Régional 3 valant 19 points sur la table de cotation FFA).

Une médaille à un championnat de France, ça ne s'était jamais produit.. pour un club comme Monistrol, c'est un évènement…

Le premier podium du club

Le premier podium du club. En soi, c'est un évènement. C'est dans la continuité de ce qu'on a toujours voulu mettre en place au niveau du club, c'est-à-dire permettre aux athlètes d'exprimer au mieux tout leur potentiel. À travers l'encadrement, à travers la dynamique de groupe, à travers la possibilité de leur permettre d'accéder à ces évènements.

J'ai donné les axes de cette saison où j'avais ciblé les championnats de France sur piste cet été et les championnats de France des 10 km, pour compenser une saison hivernale un peu bancale.

Les évènements nous ont donné raison….

Toujours dans la course féminine, Tiphanie Laurenson, en 42'28, fait une très jolie course. Au début, elle s'est un petit peu focalisée sur le chrono. Et assez rapidement elle s'est dit que c'était un championnat, qu'il fallait oublier le chrono, et elle a fait sa course. Elle a fait sa course à la sensation et elle fait un joli chrono puisque c'est son meilleur.

 Un classement par équipe plutôt sympa

Ce que fait Nathalie Roupie, c'est bien au vu de sa préparation (NDR : en raison d'une blessure Nathalie est restée plusieurs mois sans courir). Elle n'est pas à son meilleur niveau, mais elle est bien. Quant à Hélène Massardier, elle bat aussi son record personnel, de quelques secondes, donc elle était contenete. Ce qu'il faut savoir c'est que dans toutes les courses il y a un classement par équipe, et elles font 19ème sur 35. Elles font 19èmes avec une équipe comprenant une cadette, une seniore et une master. Quand on regarde devant, c'est trois Seniores. Donc ce classement par équipe, il est plutôt sympa.

Et pour terminer, la course Elite avec les catégories Espoirs, Seniors et Masters 0.

Un très très gros niveau dans la course Élite

Dans la course Elite, il y avait vraiment un gros gros niveau.

La performance réalisée par Julien Rabaca lui ouvrait le sas Élite, ce qui veut dire qu'il était vraiment parmi les meilleurs. Je trouve ça plutôt sympa parce que dans le sas Élite il y avait quand même quelqu'un comme Navarro qui est 12ème du marathon aux Jeux Olympiques, qui a gagné la Coupe d'Europe sur 10 mille mètres, Amdouni qui est en finale des 10 mille mètres à Tokyo et 17ème sur marathon.

Des grosses pointures. Il y avait Mekhissi  l'athlète de demi-fond le plus titré toutes générations confonfues,.. Il y avait quand même de beaux pedigrees.

C'est bien de leur permettre de vivre ces évènements.

Il y avait une grosse densité, un très très gros niveau. Le 1er athlète en dessus des 30 minutes, il est loin, très loin (NDR : le 27ème est en 29'58 et le 28ème en 30'01");

Julien avait repris deux semaines avant les championnats

On a regardé avec Julien et on a constaté qu'il est le 3ème de la Région AURA dans la catégorie  Espoirs (NDR : en 32'19"). Seuls deux autres athlètes de la Région Rhône-Alpes-Auvergne sont devant lui dans cette course.

Dans quelques temps on va avoir les championnats de cross AURA. Cela lui permet de se situer dans sa catégorie pour voir ce qu'il peut envisager. Tous les crossmen n'étaient pas dans cette course mais ça permet de se faire une idée. Le 1er Espoir est en 30'10". Il est hors de portée.  Le champion de France Espoirs est en 29'08". Il termine 6ème de la course. Le 2ème Espoir est en 29"10. Il faut rappeler que Julien a démarré la course à pied au mois de mars 2020. En fait, Julien était programmé pour être encore mieux que ça. Julien a fait 31'28 à Lons-le-Saunier sur son premier 10 kilomètres fin juillet et ensuite, en raison d'un petit souci à un genou, sa préparation a été perturbée. Il a fallu relâcher un peu. Il n'a vraiment pu reprendre que deux semaines avant les championnats.

Si tout s'était passé comme je pense que ça aurait dû se passer, si on reste très objectif, il aurait été à moins de 31 minutes.

Julien va faire les cross cet hiver ?

Oui. Son souci de tendinite au tendon rotulien semble s'être résolu.

Enfin, Lucas Massardier. Il n'était pas au mieux de sa préparation, loin s'en faut. Avec l'intégration des pompiers, les concours, la formation, ont fait qu'il ne s'est pas préparé comme il aurait dû. Ensuite, la reprise a été un petit peu, disons, poussive. Ayant réalisé les minimas, il avait à cœur de faire ce championnat de France qui est aussi un bel évènement à vivre. Malgré une préparation en demi-teinte, il n'a pas hésité à partir fort et il a tenu le rythme pendant 8 à 9 kilomètres. Disons 8 kilomètres. Les deux dernier, mais en particulier le dernier kilomètre, a vraiment été difficile, très compliqué. Il a perdu énormément de temps, mais ça montre aussi toute sa détermination. Et il a la tête. Quand le physique n'est pas là, il arrive à trouver des ressources ailleurs. Son chrono (NDR : 36'15) est à l'image de sa préparation, de sa valeur actuelle, mais il ne reflète pas du tout son potentiel. Lucas a un potentiel bien plus important que ça. Revoir tout le monde galoper, voir tout le monde avec une belle dynamique, ça l'a bien motivé et il se met de petites échéances en termes chronométriques.

C'est un très bon championnat pour le club ?

C'est un très bon évènement. On a fait un déplacement à un groupe de 12. Revivre un évènement avec de gros pelotons, du monde de partout, après un contrôle des Pass Sanitaires, on a l'impression de revivre un évènement comme l'avant COVID. Pouvoir se retrouver tous ensemble sur le déplacement… 850 kilomètres, on peut dire que c'est très long, mais pendant 850 kilomètres, il se passe plein de choses. Ce sont des moment des partage. Les repas, les discussions dans les véhicules, les moments d'attente, les moments des eptis-déjeuners. Tous ces moments partagés que l'on peut vivre pendant les stages, pendant les compétitions, ça permet de retrouver ça.

Au-delà de la notion de championnat, le fait de pouvoir retrouver ces moments forts, ça permet de se reprojeter sur le futur. Le moment de se dire qu'on a peut-être tous ces trucs derrière nous et qu'on peut peut-être enfin espérer pouvoir passer à autre chose.

En octobre, les championnats AURA de cross 2021

Comment peut-on imaginer la saison jusqu'à l'été 2022 ?

Ce sera un esaison un peu particulière parce que c'est difficile de se projeter très loin dans la mesure où le calendrier m'oblige déjà à me projeter à court terme. En octobre ce seront les champîonnats AURA de cross 2021 qui auraient dû avaoir lieu en février et qui vont déboucher sur les championnats de France de cross en novembre à Montauban.Ils auraient dû avoir lieu en mars 2021. Je ne me projette même pas loin. Je me projette sur le coup d'après qui est demain pour nous. Quand on parle de championnats de cross AURA, on n'a pas énormément de temps devant nous. Il n'y aura même pas de vraie coupure. Comme coupure, ils vont faire une semaine tranquille, tranquille. La coupure sera faite après les championnats de France de cross. Avant d'embrayer sur la prochaine saison. La saison 2022 qui démarrera sans doute tardivement. Probablement pas avant janvier 2022. Je pense qu'il n'y aura pas de cross de début de saison comme on peut les faire d'habitude en décembre (cross des Bords de Loire, cross Guy Dalban).

Une programmation de la carrière de l'athlète

À un moment, il faut savoirles préserver, il  faut savoir se donner des périodes de préparation. On ne peut pas systématiquement courir, courir, courir. Ce n'est pas comme ça que l'on construit une carrière. Comme je l'ai dit tout à l'heure, il faut savoir se projeter, savoir voir plus loin que la course du lendemain. Mon rôle c'est aussi cela. Pouvoir mettre en place une programmation pour la saison, une programmation pour la saison à venir, mais aussi, pour certains notamment, une programmation de la carrière de l'athlète. Je nes sais pas ce qu'il feront demain, dans deux ans, dans trois ans, je ne sais pas ce que les envies seront, ce que les contraintes professionnelles seront, mais je dois malgré tout me projeter pour eux dans cette perspective. Je pense par exemple à quelqu'un comme Loan Roupie. On peut en faire un champion très très vite, mais tout en inscrivant son développement pour atteindre le plus haut niveau plus tard et non pas devenir un champion éphémère.

De la même génération, il y a aussi le marcheur Simon Petiot, bien que ce ne soit pas la même discipline…

Ce n'est pas la même discipline, mais la démarche est la même. Le cheminement est exactement le même.


* Le record du monde du 10 mille mètres, détenu par Joshua Cheptegei est de 26 min 11 s 00                

RÉSULTATS ACSM


les Réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
18/09 >
18/09 >
16/09 >
14/09 >
14/09 >
14/09 >
12/09 >
10/09 >
10/09 >
08/09 >
07/09 >
07/09 >
07/09 >
06/09 >
05/09 >
05/09 >
04/09 >
04/09 >
03/09 >
03/09 >
Athle.fr
Inscrivez-vous et abonnez-vous gratuitement sur la plateforme de formation pour tous les licenciés FFA en CLIQUANT ICI. Puis sur la plateforme accédez aux différents contenus en cliquant sur « JE M’ABONNE ». En cas de souci d’abonnement, cliquez sur le lien ci-dessus, puis allez dans la rubrique « CONTACT ». Les domaines (Direction, Jury, Encadrement sportif, et Organisation d’événements) ont leurs propres contenus.
PROCHAINES COMPETITIONS
Sous réserve de l'évolution de la pandémie et de l'accord des municipalités concernées.

Mercredi 7 juillet
Challenge Loire à Montbrison
Catégories concernées : cadets et + 
RDV marche nordique

MARCHE NORDIQUE :



Mercredi 22/09 :


18h15 au Mazel


Samedi 25/09 :

9h30 à la Rouchouse

(route de Ste-Sigolène)


Pour les infos rentrée 2021 :

Voir onglet Marche nordique.



BOUTIQUE
Mise en vente de tee-shirt d'entrainement aux couleurs du club.
Pour en savoir plus...rubrique "boutique " colonne de gauche










Les Espaces

Nombre de visiteurs

_____________________

Partenaires du club



__________________


monistrolsport@Wanadoo.fr 

04.71.75.90.10

______________________

technic.assechement@orange.fr

06.73.99.34.66

 _____________________

www.planete-4x4.com

_____________________


_______________________

04.71.50.27.05

_______________________

 

http://drive.intermarche.com/

_______________________

 Partenaires institutionnels