www.athle.fr
Accueil
SITE OFFICIEL
athletic club secteur monistrol
Actualités
Championnats de France à Mulhouse, une logistique compliquée
Commentez cette actualité
20 Juillet 2022 - Jean-Paul Gallot
Championnats de France à Mulhouse, une logistique compliquée

Les championnats de France cadet(e)s-Junior(e)s  2022 étaient organisés à Mulhouse  du vendredi 15 au dimanche 17 juillet.

Franck Teyssier a accompagné les athlètes qualifié(e)s. Dans un premier temps, il parle de l'avant compétition.

Un temps qui peut sembler très long, surtout s'il n'est pas organisé. À l'instar de la nature qui a horreur du vide*

Franck, les championnats de France à Mulhouse, comment ça s'est passé dans ces conditions extrêmes ?

Extrêmes, non. Les conditions étaient bonnes. Il y avait un peu de chaleur, mais ce n'étaient pas les chaleurs d'aujourd'hui. Les courses de demi-fond étaient plutôt tard le soir. Ils ont eu des conditions de compétition - je pense notamment à Moulins**. C'était beaucoup plus compliqué. Là, (NDR à Mulhouse) on était bien. C'était tout à fait courable.

Photo empruntée à au site magazine.meteocity

Aux championnats AURA à Clermont-Ferrand (NDR Championnat AURA les 2 et 3 juillet 2022) les conditions étaient bien plus pénibles en terme de chaleur. Je me souviens que Tiphanie a fait son 100 mètres à 16H30. Il faisait vraiment chaud.

À Mulhouse, le demi-fond, c'était les séries de 15 à 18 heures, la finale à 19 heures. Laurine (NDR sur 3000 mètres)  à 20H25. On était sur des horaires propices au demi-fond.

Les qualifications sont un peu compliquées

Les qualifiés du club ?

Simon Petiot et Jules Montagne étaient qualifiés.

Les qualifications sont un  peu compliqués. C'est au bilan. Il y a un quota.

Et il y a une manière de se qualifier appelée le ranking. C'est un peu l'équivalent de l'ATP au tennis. En fait, c'est totalement illisible. C'est très compliqué à savoir qui se situe à quel rang. J'avais mis Nina qui au niveau des bilans était un peu juste pour rentrer dans les 32. Au ranking, ça ne changeait pas grand-chose. Mais quand on regarde toutes les athlètes et qu'on prend toutes les performances réalisées sur 800 mètres, sur 1500 mètres, sur 3000 m, sur 2000 m steeple, ce sont des filles qui, si elles ne sont pas coureuses de 1500 m si elles font du 2000 m steeple, du 3000 m voire du 800 m, on sait qu'elles ont aussi fait du 1500 m. Et en regardant quelles étaient les meilleures performances de ces filles là, on pouvait assez facilement deviner qui allait se retrouver sur quelle distance. Et, avec ce petit jeu, pour moi, il était très clair que Nina était qualifiée.

En terme de logistique, c'est compliqué

Donc, en fait, on s'est toujours mis dans cette dynamique de participer aux championnats de France et l'entraînement a été construit pour ces championnats de France. Donc on n'a pas été pris par surprise, même s'il a fallu attendre la confirmation qui n'a été donnée que le mardi pour les séries qui avaient lieu le vendredi.

Ce qui veut dire qu'en terme de logistique et d'hébergement, c'est compliqué. C'est d'autant plus compliqué que ls championnats de France des jeunes catégories sont étalées sur trois jours, vendredi, samedi et dimanche. Donc, quand on n'est pas en vacances et qu'on travaille… qui plus est lendemain de  juillet, jour férié. Ça contribue à compliquer le déplacement.

Rien de disponible sur Mulhouse

Comme on savait depuis longtemps que Jules et Simon étaient qualifiés, Samuel (NDR : Intilla) avait réservé un appartement, mais qui n'avait pas de capacité d'accueil plus que les trois garçons.

Ayant regardé de mon côté, j'ai vu que sur Mulhouse il n'y avait absolument rien de disponible. Donc j'ai réservé un hôtel à Belfort. Belfort, c'est à minutes en voiture du stade. De l'hôtel au stade, c'est 30 minutes. C'est tout à fait raisonnable.

Donc j'avais réservé à Belfort.

Et puis Laurine s'est qualifiée en toute dernière minute avec ce jeu des filles qui se confirment, qui ne se confirment pas. Donc elle a longtemps hésité. Parce qu'à l'inverse de Nina, La qualification de Laurine, c'était plutôt une surprise. C'était plutôt inattendu.

Je lui ai donné mon point de vue. Je lui ai dit qu'un championnat de France, ça reste un championnat de France. Qu'elle avait sa place. Et que même si elle  avait coupé, on avait quand même maintenu un  travail d'entretien, de soutien de VMA, de fartlek, de travail en nature. Quelques séances sur la piste aussi.

Est-ce qu'il vaut mieux avoir des remords ou des regrets ?

Je pensais qu'elle avait sa place. Je lui ai dit que le choix final lui appartenait et qu'on en revenait à la sempiternelle question :

Est-ce qu'il vaut mieux avoir des remords ou des regrets ?

Je lui ai dit :

Est-ce que tu veux avoir des remords en lisant les résultats et en te disant : Peut-être j'aurais eu ma place ?

Ou est-ce que tu va regretter d'avoir sauté le pas et te dire j'y vais et de n'être pas au niveau ?

Je lui ai dit que personnellement je préférais les regrets aux remords mais que ce n'était en rien une indication. Il fallait  vraiment que le choix vienne d'elle. Elle a choisi de venir. Elle travaille le vendredi, ce qui fait qu'elle n'a pas pu se déplacer avec Nina et moi le vendredi. Ses parents l'ont emmenée le samedi pour sa course du jour.

Ce qui fait que le déplacement s'est fait en trois fois. D'un côté les garçons, Simon, Jules et Samuel. J'avais emmené Nina le vendredi. Et la famille Roupie nous a rejoints le samedi***.

La journée est très très longue

Faire 500 bornes et courir le jour même, ce ne sont pas les meilleures conditions…

Non, mais je me suis posé la question. J'étais au travail. J'étais en déplacement professionnel jusqu'au jeudi 14 juillet inclus. Comme j'étais le seul Français***, j'ai travaillé jusqu'à jeudi. Je suis rentré de Barcelone jeudi soir. On n'avait pas d'autre choix. On est parti le vendredi. Mais, quand on a une course à plus de 20 heures, que l'on part le matin, qu'on roule le matin.. On arrive à l'hôtel, on se repose tranquillement l'après-midi. On a le temps de manger correctement, de faire la sieste. On se trouve finalement d'en d'assez bonnes conditions.

Si à l'inverse, on part la veille, qu'est-ce qu'on fait de toute sa journée ?

On passe son temps dans une chambre d'hôtel, à attendre, à se demander, avec la pression et le stress de la compétition…

Et la journée est très très longue.

Gérer son temps entre deux courses

Ce n'est pas comme s'il y avait un concours en début d'après-midi. Là, il faut, vraiment, tuer deux demi-journées.

C'est très long. D'ailleurs Nina l'a expérimenté le lendemain puisqu'en se qualifiant, forcément, il a fallu attendre le lendemain 19 heures.

Comme je lui disais, les grands championnats, c'est savoir gérer ses courses, mais c'est aussi, apprendre à gérer son temps entre deux courses. Comment  ne pas " bouffer " toute son énergie dans l'attente des courses ? Ce n'est pas si facile…

C'est pourquoi j'ai trouvé que quand on court tard en fin d'après-midi, voire en début de soirée, partir le matin et se reposer l'après-midi, c'est un très bon plan.

                               À SUIVRE...  

* Le philosophe Aristote, de l’Antiquité, a dit : « La nature a horreur du vide. » Aristote en est venu à cette conclusion en constatant que la nature exige que tout espace soit rempli de quelque chose, même si ce quelque chose est incolore et inodore.

** à Moulins le samedi 18 juillet avait eu lieu le meeting national à thème auquel avaient pris part Nina Colombet et Loan Roupie

*** La distance de Monistrol à Mulhouse est de 465 km et de Monistrol à Belfort 425 km.

**** Franck travaille pour une entreprise internationale.

Voir les résultats

Stade de l'Ill : photo Wikipedia

 

les Réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
10/09 >
03/09 >
02/09 >
27/08 >
17/08 >
04/08 >
04/08 >
02/08 >
28/07 >
28/07 >
26/07 >
25/07 >
22/07 >
22/07 >
21/07 >
19/07 >
19/07 >
18/07 >
17/07 >
16/07 >
PROCHAINES COMPETITIONS

Dimanche 16 octobre
Equip athlé à Andrézieux
Catégories concernées: minimes uniquement

RDV marche nordique

MARCHE NORDIQUE :


Modalités d'inscription 2022/2023 dans l'onglet Marche nordique.


- Mercredi 21/09, séance sur le stade du Mazel

RdV à 17h devant le stade.


Samedi 01/10, sortie nature :

RdV 9h30 à La Rouchouse

(parcours "court" à rallonger pour les intéressés)

BOUTIQUE
Mise en vente de tee-shirt d'entrainement aux couleurs du club.
Pour en savoir plus...rubrique "boutique " colonne de gauche










Les Espaces

Nombre de visiteurs

_____________________

Partenaires du club



__________________


monistrolsport@Wanadoo.fr 

04.71.75.90.10

______________________

technic.assechement@orange.fr

06.73.99.34.66

 _____________________

www.planete-4x4.com

_____________________


_______________________

04.71.50.27.05

_______________________

 

http://drive.intermarche.com/

_______________________

 Partenaires institutionnels