www.athle.fr
Accueil
SITE OFFICIEL
athletic club secteur monistrol
Actualités
Après Paris, les impressions de deux participants
Commentez cette actualité
7 Novembre 2022 - Jean-Paul Gallot
Après Paris, les impressions de deux participants

Arthur Fabrèges

La course dans l'ensemble s'est bien passée, sans souci majeur. Tous les relais sont bien passés. Tout le monde a bien couru. On met plus de 2 minutes à notre précédent record de Grenoble (2H17'10 contre 2H19'21).

Donc bonne course. On est tous contents. Pour ma part, j'avais un petit peu peur parce que ces derniers temps j'avais mal aux mollets. Mais au final, je ne l'ai pas trop senti en course.

Arthur, dernier relayeur de son équipe (7,195 Km) a remonté deux places lors de son parcours.

Ça glissait pas mal

Et par rapport à Grenoble ?

Il y a eu pas mal de pluie ; ça glissait pas mal sur le parcours. Avec des pavés, c'était un peu dangereux par moments. C'était chouette quand même comme parcours. Juste sous la Tour Eiffel, le long de la Seine. C'était sympa. On passait dans des tunnels, ça descendait, ça montait. C'était un peu technique.

L'ambiance de la course, comment c'était ?

L'ambiance ? Super ! Ça encourageait de partout. Sous les ponts et tout. C'était bien. Il y avait des spectateurs tout le long du parcours, ça encourage bien dans les tunnels, du coup, ça fait beaucoup de bruit. C'est bien !

Courir au pied de la Tour Eiffel

Les sensations dans Paris (sans voitures sur le circuit)

On était sur goudron. Ça envoyait bien. Ce sont de longues lignes droites. Comme ils avaient coupé la circulation, ça courait bien.


Photo de Paris " by night " la veille de la course - Photo Guillaume Briel


Photo ci-dessus et photo ci-dessous Lucas Massardier

Loan Roupie

Ça s'est bien passé. C'était sympa, il y avait du monde.

Quelle différence entre courir à Paris et courir ailleurs ?

Pendant la course, on ne pense pas trop à regarder les monuments, mais c'est vrai que pendant l'échauffement...

La course, ça va assez vite et c'est une distance assez courte. On n'a pas trop le temps de regarder les paysages. C'est quand même particulier de courir au pied de la Tour Eiffel. C'est sympa.




 

les Réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
05/12 >
05/12 >
22/11 >
21/11 >
21/11 >
21/11 >
21/11 >
21/11 >
21/11 >
20/11 >
20/11 >
19/11 >
18/11 >
14/11 >
14/11 >
12/11 >
09/11 >
08/11 >
07/11 >
07/11 >
PROCHAINES COMPETITIONS

Samedi 10 décembre
Dimanche 11 décembre