www.athle.fr
Accueil
SITE OFFICIEL
athletic club secteur monistrol
Actualités
Une performance collective sans faille
Commentez cette actualité
9 Mai 2017 - Jean-Paul Gallot
Une performance collective sans faille

Au bord de la piste, les résultats à peine connus, Franck Teyssier, Christophe Margerit et Stéphane Assié donnaient leur ressenti après ces premiers Interclubs dans l'histoire de l'ACSM.

" Bilan plus qu'archi positif, résume dans un grand sourire le président-entraîneur.

L'objectif principal était de représenter le club au niveau des interclubs. C'est la première fois que l'on participe. C'était aussi de trouver une épreuve qui va vraiment fédérer le groupe dans la continuité de ce que l'on a fait au stage. Pour ça, c'est 200% réussi. Une très très grosse ambiance de club. Le fait de se retrouver tous sur une même compétition, c'était une première. Je crois que tout le monde a adhéré. Tou le monde s'est retrouvé sur des discipline qui ne sont pas forcément leur spécialité. On avait des cadets jusqu'à des vétérans. On a retrouvé nos coureurs hors stade qui sont aussi venus jouer le jeu sur 3000 mètres avec Nelly. Ils ont plus que rempli leur rôle. C'est vraiment très très bien. "

Le résultat final : 17389 points

avec participation à 37 épreuves sur 38. ( NDLR : seul le 110 mètres haies s'est disputé sans maillot de jaune ) comble Franck Teyssier et l'ensemble des dirigeants, entraîneurs, jurés bénévoles et bien sûr des athlètes dont la performance collective sans faille se pose d'emblée en référence pour les éditions prochaines.

On aurait signé pour 12000 points...

" Avant  d'arriver, remarque Franck, on nous aurait dit douze mille, on signait pour 12 000 points. "

Le club se trouve ainsi qualifié pour la finale régionale à Saint-Jean de Maurienne ( Haute-Savoie ) le 20 mai en se classant 4ème du brassage régional (1er SA Montbrison, 2ème CO Firminy, 3ème Athlé Chamalières ). Cependant, la décision n'a pas été prise d'y participer. Franck explique pourquoi :

On apprend, on apprend...

" Quand le projet de participer aux interclubs est né, nous nous sommes posé la question. Ça nous paraissait un peu compliqué pour plusieurs raisons. D'abord parce qu'on vient d'enchaîner notre 2ème compétition en deux semaines. La semaine prochaine ( le 14 mai ), championnats de la Loire, donc trois compétitions en trois semaines. Avec la finale le  20 mai, ça aurait fait quatre compétitions d'affilée. C'est pas simple. Il faut des jurys. Cette année, la finale se tient au fi fond de la Savoie. Ce serait un déplacement long, probablement coûteux. ( NDLR : 250 Km près de 3 heures de trajet ) et qui plus est sur le pont de 4 jours. Donc, compliqué aussi de mobiliser toutes les ressources, même si, là quand on commence à discuter avec les athlètes, ils se disent tous :

" Oui, ce serait chouette si on pouvait faire la finale ".

Mais, on apprend, on apprend et on verra pour l'année prochaine. On voit aussi qu'on a tout à fait notre place en finale. "

Ce qui laisse penser que...

...l'an prochain l'équipe des entraîneurs et dirigeants pourrait programmer aussi la participation à la finale.

" C'est bien probable, admet Franck, sous la pression des athlètes vraisemblablement. "

Les performances individuelles

Chez les athlètes de demi-fond, performances très diverses parce certains athlètes du demi-fond ont participé dans des disciplines qui ne sont pas du tout les leurs. Par exemple Yann qui a lancé le poids et Lucie qui a sauté à la perche.

Des talents révélés

Concourir dans des disciplines qui ne sont pas les leurs a révélé des talents :

" À commencer par Lucie Escudero sur le 3000 mètres marche, liste Franck. Elle a montré que naturellement elle a tout de suite pris le geste. Elle a une énorme marge de progression sur cette discipline.

Fanélie Boyer  faisait sa rentrée sur 1500 mètres avec un temps de bon augure pour cette saison : 5'15. L'an dernier elle a commencé la saison à 5'50, de mémoire. Elle est déjà proche de ses meilleures performances.

Mais aussi William Rivat. Non seulement il a réalisé un très joli chrono, il améliore sa meilleure performance de 10 secondes, mais en plus il a couru avec intelligence. Une très bonne maîtrise de course. Il a réellement mis du cœur, fini très très fort et a vraiment été chercher son chrono.

Yann Reymond, il y a encore 15 jours ne courait pas suite à une douleur à la hanche. Jeudi, à l'issue de sa première séance d'entraînement il s'est estimé apte à faire le 3000 mètres steeple, discipline qu'il a découverte avec une certaine dose de courage : il y a quand même 28 haies à franchir + 7 rivières. Il fait une très belle course et va marquer ses points.

Nelly Zotos.  Elle sort d'un ultra trail ( NDLR : 60 Km au trail du Roc de la Lune le 29 avril ) et accepté de jouer le jeu pour le club, pour l'équipe. Elle a brillamment couru son premier 3000 mètres sur piste.

Pour le club, on y va

Amélie Thivel sur 800 mètres a pleinement rempli son rôle et en plus est venue soulager les sprinteurs en participant au 4x400 m féminin.

Maël Fabre. En ce moment il est un peu en sous-régime en terme d'entraînement. Mais pour autant, il a vraiment bien géré son 1500 mètres et ne s'est pas effondré, loin de là. Il est allé chercher les derniers points dans la dernière ligne droite en allant grappiller quelques secondes.

Félix Dutheil. Sur 800 mètres, il est tombé sur une très très grosse série. C'est un peu le hasard de ces compétitions de niveau très hétérogène. La course est partie extrêmement vite .Félix a su, tout en partant très vite, malgré tout temporiser et améliore finalement son record. "

Franck cite aussi Adeline Gouit, pas du tout spécialiste du 400 mètres et qui s'y est pourtant collée.

" Pour le coup elle se place dans le groupe des sprinteuses. Pour la petite histoire, c'est Fanélie du groupe de demi-fond qui devait courir le 400 mètres. Mais le règlement, on l'a appris en arrivant, ne permet pas à une cadette de courir à la fois un relais et une distance supérieure à 400 m. Donc en dernière minute il a fallu trouver quelqu'un qui acceptait de bien vouloir courir la distance. Cela fait partie de la beauté des Interclubs, que chacun sorte un peu de sa zone de confort et accepte d'aller dans des disciplines qu'individuellement on ne ferait pas forcément, parce que ça fait mal, parce qu'on n'a pas la technique, parce que ça fait peur, tout simplement. L'esprit de groupe fait que, pour le club, on y va.

" Donc, conclut Franck Teyssier, la saison est lancée et de la plus belle des manières. "

Une question à Christophe Margerit

Christophe a noté qu'au cours de cette journée beaucoup de records personnels mais aussi de records du club sont tombés ou ont été établis. Plus d'un(e) athlète a concouru en compétition dans une discipline pour la première fois.

Des athlètes sont passés dans ses groupes lorsqu'ils étaient Minimes, benjamins, poussins ou peut-être école d'athlétisme.

Quel effet cela lui fait-il de les voir aujourd'hui ?

" Je ne comprends pas, ils ont régressé !!!  "

Il s'esclaffe en se tournant vers Stéphane Assié, entraîneur des sprinteurs.                         

" Que fait l'entraîneur qui les a pris après ??? "

Résultat de recherche d'images pour

( Sérieux ) :

" Je vois bien qu'ils réinvestissent un peu ce qu'ils ont appris quand ils étaient petits. Mais c'est compliqué parce qu'ils lancent des engins super lourds pour leurs catégories d'âges. Ça les met en difficulté.

Si on a pu présenter quasiment toutes les disciplines en athlé, c'est qu'en Benjamins-Minimes ils étaient là pour s'approprier les bases des techniques. C'est le but. Sinon, on n'aurait pas pu présenter des lanceurs de disque, des sauteurs en hauteur ou à la perche, disciplines qu'on ne pratique pas après la catégorie des minimes. Pour la perche, on a un vieux sautoir mais rien pour le saut en hauteur. On saute en salle, mais c'est compliqué. "

Stéphane Assié

" Les sprinteurs ont fait une belle journée, même une très très belle journée dans l'ensemble.

Je suis donc satisfait, très satisfait même. Un beau 47"95 pour les garçons sur le 4x100 m et pour les filles ( 54"17 ). Après il faut encore qu'ils fassent un petit des progrès dans les épreuves individuelles 100 m ou 200 m. Mais une fois que j'aurai mis mon élite, tu vas voir, ça va tomber ! "Image associée

Commentaire de Lucas qui se tient à côté de son entraîneur :

" L'élite, c'est Lucas Nebinger !  ajoute-t-il. Écris-le sur le site. "  Image associée

                            PHOTOS

les Réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
03/07 >
02/07 >
30/06 >
30/06 >
30/06 >
30/06 >
30/06 >
29/06 >
29/06 >
28/06 >
27/06 >
26/06 >
26/06 >
26/06 >
25/06 >
24/06 >
23/06 >
22/06 >
21/06 >
21/06 >
PROCHAINES COMPETITIONS

Dimanche 3 juillet
Challenge des jeunes à Andrézieux
Catégories concernées:  benjamins et minimes

Samedi 2 juillet et Dimanche 3 juillet
Championnats régionaux à  ?
Catégories concernées: cadets et + sur réalisation de minimas


Mercredi  6 juillet
Challenge Loire à Montbrison
Catégories concernées: cadets et +
RDV marche nordique

MARCHE NORDIQUE :


Samedi 2/07/2022


Sortie à Fay/Lignon

Départ 8h45 du parking du Mazel. 13km, 400 D+

Pique-nique partagé à l'arrivée.


Mercredi 6/7/2022


-18h15 : dernière séance



BOUTIQUE
Mise en vente de tee-shirt d'entrainement aux couleurs du club.
Pour en savoir plus...rubrique "boutique " colonne de gauche










Les Espaces

Nombre de visiteurs

_____________________

Partenaires du club



__________________


monistrolsport@Wanadoo.fr 

04.71.75.90.10

______________________

technic.assechement@orange.fr

06.73.99.34.66

 _____________________

www.planete-4x4.com

_____________________


_______________________

04.71.50.27.05

_______________________

 

http://drive.intermarche.com/

_______________________

 Partenaires institutionnels