www.athle.fr
Accueil
SITE OFFICIEL
athletic club secteur monistrol
Actualités
Que ferons-nous demain ?
Commentez cette actualité
24 Novembre 2020 - Jean-Paul Gallot
Que ferons-nous demain ?

Dans un  précédent article, Franck Teyssier président de l'ACSM et entraîneur du demi-fond répertoriait et analysait les contraintes, perspectives de cette saison mise plus sous boisseau par le coronavirus. Il incitait chacun(e) à préserver sa motivation pour l'entraînement malgré les contraintes. Il explique ici comment il entrevoit la suite, avant les annonces attendues du mardi 24 novembre.

Aujourd'hui, il est question de maintenir les championnats d'Europe et du monde.

Les championnats d'Europe seront à Glasgow. Les championnats du monde auront lieu 15 jours plus tard en Chine. La Chine impose une quatorzaine. Donc aujourd'hui la Fédé (NDLR : la Fédération Française d'Athlétisme) demande aux athlètes de choisir. Pour les qualifiés, il ne sera pas possible d'être à la fois aux Championnats d'Europe et aux championnats du monde. Certains athlètes s'en plaignent. Par exemple Renaud Lavillenie ce week-end s'est exprimé en disant qu'il tenait absolument à faire les deux quitte à partir de Glasgow immédiatement pour respecter les 14 jours en Chine. Ça se jouerait à 24 heures près.

Il y aura sans doute une saison en salle

Où je veux en venir, c'est qu'à l'échelle internationale on arriverait malgré tout à se projeter sur des évènements qui auront lieu cet hiver. Donc, qui dit championnats d'Europe et championnats du monde, automatiquement dit courses à des niveaux national et régional. Donc on  peut penser qu'il y aura aussi, sans doute, une saison en salle, très probablement à minima, avec des contraintes sanitaires.

Cet été on a vu qu'on savait faire. On a fait des compétitions et ça s'est bien passé. Donc ce sera sans doute possible. Les effectifs seront sans doute réduits parce qu'on reste malgré tout dans un espace confiné. Ça a beau être grand, ça reste un espace couvert.

Une adaptation en fonction des régions ?

Je pense qu'il y aura peut-être aussi des compétitions, mais l'urgent, finalement, avant même de parler de compétition, c'est qu'on puisse se retrouver tous, qu'on puisse se ré-entraîner en groupe. Pour l'instant, on est suspendu aux annonces de ce mardi 24 novembre. À priori, d'après ce qui commence à filtrer, plusieurs choses se profilent :

La première c'est que les clubs pourraient revenir vers un entraînement  qui s'adresserait aux mineurs. Il semblerait que les clubs, je parle des sports collectifs, il semblerait que les clubs puissent ré-ouvrir leurs créneaux d'entraînements pour ces catégories là. Ets-ce que ce sera annoncé ? Ce serait le premier niveau.

                     

En Loire et Haute-Loire, la situation incite à la prudence

Deuxième niveau, est-ce qu'il y aura une adaptation en fonction des régions ? On peut le penser parce que toutes les régions ne sont pas également concernées. Nous, en Loire et Haute-Loire, on voit bien que la situation incite plutôt à la prudence. Donc si au niveau national on lâche un peu du lest, ça ne veut pas dire qu'à l'échelle de la région ou du département cela soit possible. Là, on va dépendre des préfectures. Et quand bien même, est-ce qu'au niveau local, la Com'Com et la commune, ira-t-on dans ce sens là ? Je ne sais pas non plus. Nous sommes dépendants de ce qui va se dire ce mardi 24.

La contrainte une heure-un km énormément contestée

Le deuxième point, c'est cette fameuse contrainte de une heure-un kilomètre qui est énormément contestée. Toutes les fédérations sont montées au créneau. Des pétitions ont été lancées. Des parlementaires, des députés, s'en sont emparés. Là encore, on est encore au stade du " on dit ", il semblerait que l'on pourrait peut-être aussi lâcher un petit peu la bride par rapport à ça.

Cela voudrait dire que l'on retrouverait un peu plus de flexibilité. Mais est-ce que ça signifierait que l'on pourrait se ré-entraîner en groupe illimité ? Je ne sais pas.

Pouvoir s'entraîner à plusieurs

Mes attentes sont là. C'est qu'on puisse à nouveau s'entraîner au moins à plusieurs, sans parler de tous ensemble, on peut faire des groupes un peu plus réduits. Mais ça ré-entraînerait une dynamique. Ça me permettrait de remobiliser certains, avoir de la visibilité sur ce que pourrait être une ébauche de calendrier hivernal en termes de compétition ce qui permet de maintenir un niveau de motivation.

Et, quid des jeunes catégories ? Pourra-t-on ré-accéder au stade, au moins pour les jeunes ?

Voilà où nous en sommes aujourd'hui. Beaucoup d'interrogations.

Il sera important de prévoir une réunion de club (NDLR : réunion du bureau du club en visioconférence) en fin de semaine ou début de semaine prochaine, en fonction de ce que seraient les annonces. Si ces annonces ont bien lieu, elles seraient effectives début décembre.

On fait tous ce qu'on peut avec les moyens du bord

Franck chaque envoie un bloc d'entraînement chaque semaine à son groupe.

J'arrive à avoir des nouvelles de ceux qui habitent à proximité. Pour ceux qui sont plus éloignés, j'ai un peu moins de nouvelles.

Après un gros bloc de trois semaines, il s'agit de " digérer " l'entraînement des trois semaines écoulées, il programme une semaine allégée, semaine dite " d'assimilation " avant de redémarrer sur un bloc de trois semaines.

Pour s'entraîner on fait tous ce qu'on peut avec les moyens du bord résume l'entraîneur qui a connu le haut niveau et l'entraînement en solitaire intégré dans des études supérieures.   

Des performances remarquables à l'issue du premier confinement

Pour moi, se souvient-il, ce n'était pas un sacrifice. Je ne me forçais pas à y aller. Cela faisait partie de ce que je voulais faire. Je ne le vivais pas mal. Je vois bien que dans le groupe c'est plus compliqué pour certains. Ils l'expriment pour eux c'est plus compliqué, plus difficile.

Et aussi, je donne des indications d'allure. Je donne des conseils. Je donne les séances en distance et je les convertis aussi en temps. Selon l'endroit où ils habitent, ce n'est peut-être pas facile. Par exemple au lieu de faire 6 fois 1000 mètres, on peut faire six fois quatre minutes. C'est pareil. On peut le convertir en fartlek.

Tout le monde le vit différemment

Certains le disent :

" Tout seul c'est difficile. Le club me manque énormément. "

On fait tous comme on peut avec les moyens du bord. J'essaie de les motiver en disant " N'oubliez pas*.

Regardez ce qui s'est passé à l'issue du premier confinement. Il y a quand même eu des performances remarquables, à tous les niveaux, national ou international.

Ça veut dire que pendant le confinement certains ont mis à profit cette période pour vraiment continuer à s'entraîner.  Alors, pensez à vos concurrents directs qui sont peut-être en train de s'entraîner.

* Une occasion de prendre quelques minutes de nostalgie avec Joe Cocker en cliquant sur "N'oubliez jamais " (sous-titré en français)

Une très belle version en public sans sous-titres mais précédée par une courte séquence publicitaire  ICI

Photo de Joe Cocker ci-dessus due à Eddie Mallin licence Creative Commons

les Réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
25/06 >
24/06 >
23/06 >
22/06 >
21/06 >
21/06 >
21/06 >
19/06 >
19/06 >
18/06 >
17/06 >
17/06 >
16/06 >
14/06 >
14/06 >
13/06 >
13/06 >
13/06 >
13/06 >
13/06 >
PROCHAINES COMPETITIONS

Dimanche 26 juin
Finale régionale des pointes de couleurs à Vénissieux-Parilly
Catégories concernées: benjamins et minimes sur réalisation de minimas au triathlon.

Mercredi  29 juin
Challenge Loire à Firminy
Catégories concernées: cadets et +

Dimanche 3 juillet
Challenge des jeunes à Andrézieux
Catégories concernées:  benjamins et minimes

Samedi 2 juillet et Dimanche 3 juillet
Championnats régionaux à  ?
Catégories concernées: cadets et + sur réalisation de minimas


Mercredi  6 juillet
Challenge Loire à Montbrison
Catégories concernées: cadets et +
RDV marche nordique

MARCHE NORDIQUE :


Mercredi 22/06/2022

- 17h sur le stade (bouchons de bâtons obligatoires)


-18h15 : voir groupe 

WhatsApp


Samedi 25/06/2022


La Rouchouse

9h30


BOUTIQUE
Mise en vente de tee-shirt d'entrainement aux couleurs du club.
Pour en savoir plus...rubrique "boutique " colonne de gauche










Les Espaces

Nombre de visiteurs

_____________________

Partenaires du club



__________________


monistrolsport@Wanadoo.fr 

04.71.75.90.10

______________________

technic.assechement@orange.fr

06.73.99.34.66

 _____________________

www.planete-4x4.com

_____________________


_______________________

04.71.50.27.05

_______________________

 

http://drive.intermarche.com/

_______________________

 Partenaires institutionnels