www.athle.fr
Accueil
SITE OFFICIEL
athletic club secteur monistrol
Actualités
Une nouvelle méthode d'entraînement, celle du poisson en chocolat
Commentez cette actualité
1 Avril 2021 - Jean-Paul Gallot
Une nouvelle méthode d'entraînement, celle du poisson en chocolat




Il paraît que les Français consomment près de 400 000 tonnes de chocolat par an (ce qui ferait 16 grammes/personne et par jour) soit environ un carreau et demi d'une tablette de 100 grammes divisée en 10 carreaux.

À en juger par cette première approche, si le chocolat aide le sportif, il permet aussi de faire de jolis progrès en calcul mental !

        

Il se dit qu'environ 22 millions de Français déclarent pratiquer une activité sportive au moins une fois par semaine.

L'appréciation du chocolat et la pratique sportive peuvent-elles avoir un lien ?

Les sportifs peuvent-ils manger du chocolat ?

La bonne nouvelle est que même les sportifs peuvent se faire plaisir en mangeant du chocolat sans nuire à leurs performances, au contraire… Mais à une condition !

Stimulant et anti-déprime, le cacao est un allié contre le stress et la fatigue

Le cacao contient des substances « toniques », comme la caféine qui peut contribuer à réduire la fatigue, et la théobromine qui stimule le système nerveux, mais aussi de la sérotonine, l’hormone de la bonne humeur qui aide à lutter contre la dépression et améliore la qualité du sommeil.

Le chocolat apporte des minéraux comme du potassium, du fer, du calcium, du phosphore, du sodium, mais il est surtout riche en magnésium (150 mg / 100 g de chocolat noir), ce qui le rend intéressant contre les crampes.

Grâce aux tanins qu’il renferme, le cacao a un effet bénéfique sur le transit intestinal (contre la constipation).

Amélioration des performances

Un autre atout de taille du cacao est sa grande richesse en polyphénols et notamment en flavonoïdes, des antioxydants naturellement présents dans les fèves de cacao, qui contribuent à la lutte contre le vieillissement prématuré et les radicaux libres produits en excès, notamment lors de l’activité sportive intense. Mais pas seulement. En effet, des chercheurs ont montré que les flavonoïdes, déjà connus pour limiter le risque de maladies cardiovasculaires, stimulent le métabolisme et augmentent la production d’oxyde nitrique. Cet oxyde nitrique favorise la dilatation des vaisseaux sanguins et la circulation sanguine. Résultat, les muscles reçoivent davantage d’oxygène, ce qui pourrait améliorer les performances sportives.

Après avoir énoncé les bienfaits potentiels du chocolat, voici les réponses aux deux questions que vous vous posez :

1/ Quelle quantité de chocolat peut-on s’accorder ?

2/ Quel type de chocolat privilégier ?

Avec modération pour éviter la prise de masse

Avec modération, le plaisir de croquer quelques carrés de chocolat ne se traduit pas par une prise de poids (même pour les lanceurs donc).

Considérez que 100 g de chocolat, quel qu’il soit (noir, au lait, blanc, aux noisettes…), apportent en moyenne 550 kcal, soit 55 kcal pour un carré de 10 g. On peut donc s’accorder quelques carrés chaque jour sans risque. En revanche, vous prenez des risques si vous avalez la tablette entière, car le chocolat est à la fois riche en sucre et graisses et il finit donc par être calorique. Globalement, retenez que plus il est riche en cacao, moins il est sucré et plus il contient de lipides.

Le mythe du chocolat noir à 70% de cacao ou plus

Si le chocolat noir intense est souvent mis en avant, c’est parce qu’il est le plus riche en cacao et donc en principes actifs bénéfiques à la santé. Il a aussi l’avantage d’être pauvre en sucre (21% de sucre dans le chocolat noir, contre 51% dans le chocolat au lait et 57% dans le blanc). Mais, revers de la médaille, il est plus riche en lipides (42% de lipides dans le chocolat noir contre 32% dans les autres).

Le piège des chocolats allégés

Méfiez-vous des chocolats dits « light » ou allégés ! Inconsciemment (ou non), sous prétexte qu’ils sont allégés en sucre, on a tendance à en consommer plus. Or si les industriels mettent moins de sucre, il est forcément remplacé par quelque chose : par des matières grasses, et pas toujours les meilleures qui soient. Au final, un chocolat allégé est tout aussi calorique !

Chocolat blanc ou chocolat noir ?

Privilégiez le noir, car il est légèrement plus riche en protéines (végétales) et beaucoup plus riche en fibres (12,7% de fibres dans le chocolat noir contre 1,2% dans les autres), lesquelles sont impliquées dans le transit intestinal. Le blanc apporte moins de lipides, mais plus de sucre. Et pourquoi est-il blanc ? Parce qu’il ne contient pas de cacao. Il est uniquement fabriqué à partir du beurre de cacao.

A propos de sucre, notez que l’Index glycémique du chocolat est plutôt bas, de 25 à 30.

Peut-on devenir accro au chocolat ?

La consommation de chocolat s’accompagne d’une libération d’endorphines, hormones dites du plaisir, exactement les mêmes que sécrètent les sportifs invétérés. Ces hormones activent le circuit de la récompense et procurent bien-être et satisfaction. Mais pas de quoi parler de vraie dépendance, avec nécessité d’augmenter les doses. Idem pour les accros au sucre.

Anti-stress, anti-fatigue, anti-déprime, anti-constipation, anti-crampes, stimulant et booster des performances musculaires, toutes ces raisons confortent vos choix vers le chocolat et les compléments alimentaires en version chocolatée. Renseignez-vous, certains fabricants se fournissent en chocolat auprès de chocolatiers de renommée…

On retiendra que

Le cacao c’est bon pour les sportifs

mais à condition de respecter la modération.  
Sinon, la forme vous posera un...

                      

Sachant qu'en compétition on peut-être amené à faire le...              

                                     

Donc,

         faites-vous plaisir, mais jamais d’overdose !


         

parce que trop de cacao ça cabosse la forme !                                                                                    

Source : Patel RK. et al., Dark chocolate supplementation reduces the oxygen cost of moderate intensity cycling, J Int Soc Sports Nutr. 2015 Dec 15;12:47. doi: 10.1186/s12970-015-0106-7. eCollection 2015, https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26674253).

Photo du lapin en chocolat extraite du site  

Photo des cabosses de cacao et du poisson pêchées sur le site   

Photo du lièvre en provenance du site  

 Texte en très grande partie extrait du site    





les Réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
15/04 >
14/04 >
13/04 >
12/04 >
12/04 >
11/04 >
10/04 >
10/04 >
06/04 >
06/04 >
06/04 >
03/04 >
31/03 >
31/03 >
28/03 >
28/03 >
27/03 >
27/03 >
22/03 >
22/03 >
PROCHAINES COMPETITIONS
Sous réserve de l'évolution de la pandémie et de l'accord des municipalités concernées.

Samedi 20 mars
Défi perf  + défi mile sur le stade du Mazel à Monistrol/ Loire
10h-12h 
Catégories concernées : benjamins et minimes


RDV marche nordique

MARCHE NORDIQUE


Prochaine séance stade du Mazel

Mercredi 21/4 :

Pas de séance (vacances)


Sortie nature :


  Samedi 17/4 à 9h30

1 parcours (court) proposé en partant de La Rouchouse


(Voir onglet Marche nordique)


BOUTIQUE
Mise en vente de tee-shirt d'entrainement aux couleurs du club.
Pour en savoir plus...rubrique "boutique " colonne de gauche










Les Espaces

Nombre de visiteurs

_____________________

Partenaires du club



__________________


monistrolsport@Wanadoo.fr 

04.71.75.90.10

______________________

technic.assechement@orange.fr

06.73.99.34.66

 _____________________

www.planete-4x4.com

_____________________


_______________________

04.71.50.27.05

_______________________

 

http://drive.intermarche.com/

_______________________

 Partenaires institutionnels